Toy Story 2 / John Lasseter

Bonjour à tous, on se retrouve aujourd’hui avec un peu de retard malheureusement, mais ce n’est pas grave puisque l’on va parler de Toy Story 2.

Sorti en 1999, et comme vous avez pu le deviner, ce film est la suite directe du premier film que l’on a analysé la semaine dernière. Cette fois-ci, le film met beaucoup plus en avant les sentiments de Woody le cowboy.

Le résumé :

Dans ce deuxième film, alors qu’il sauve un pingouin, Siffli, Woody se fait dérober par un homme, qui est en fait un collectionneur. Seulement, une fois arrivé au bureau du collectionneur, Woody se rend compte qu’il est en vérité une star des jouets dans les années 50. De plus, il retrouve ses anciens compagnons, dont Jessie la cow-girl et PilePoil le cheval. Le collectionneur décide donc de vendre Woody et ses amis à un musée japonais, pour une grande somme… Mais Buzz l’éclair et ses amis ne vont pas rester à ne rien faire, et c’est une grande opération de sauvetage qui commence, pendant que Woody est hésitant sur le choix de son avenir.

L’analyse :

Mon avis sur ce film est à la hauteur du travail fourni par les réalisateurs au niveau de la psychologie des personnages, et surtout celui de Woody, qui est clairement mis en avant dans ce deuxième volet alors que dans le premier il n’était que co-protagoniste. Ce n’est pas la peur de se faire remplacer qui l’inquiète à présent, ce qu’il va connaitre est cette question que tout jouet se pose « Que deviendrai-je lorsque mon propriétaire grandira ». Avant ça ne le préoccupait pas autant car il était conscient de ce problème et c’est pour ça qu’il profite de chaque moment même si ça l’effraie.

Et il n’y a pas que le plan de la psychologie et de l’émotion ! L’humour lui-aussi est génial en nous mettant à l’écran la rencontre improbable entre deux modèles de Buzz l’éclair. L’un ayant déjà quelques années et l’autre disposant de nouveaux gadgets lui donnant un caractère plus autoritaire, ce qui permet de différencier les deux personnages même sans regarder leur design de près. Encore un petit choc des générations bien sympathique. Les références et jeux de mots à tout-va sont toujours au programme et garantissent le dépaysement!

Enfin bref, je dirais que ce deuxième volet est encore plus abouti que le premier, donc si vous avez vu et aimé le premier, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

La bande annnonce est par là !

Source image : http://pixar-planet.fr/toy-story-2/

Article publié par Ravi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s