Princesse Mononoke – Hayao Miyazaki

Salut à tous, aujourd’hui, on se retrouve pour le dernier article de ce blog, nous allons clore ces 12 semaines avec le film d’animation qui a rendu Hayao Miyazaki connu dans le monde entier, le film d’animation considérer comme l’un des meilleurs de tous les temps, et également mon film d’animation préférer : Princesse Mononoke.

Le film est sorti en 2000, il a été produit par le Studio Gibli et réalisé par Hayao Miyazaki, l’animation du film à été réalisé à la main à 95 %, seul les scène avec les verres des dieux maléfiques ont été réaliser avec de l’infographie.

Commençons par un résumé :
L’histoire se déroule au court du Japon médiéval, nous suivons l’histoire du prince d’un tribut, Ashitaka qui a été maudit après avoir tué un dieu maléfique qui s’attaquait à son village. À l’intérieur de la carcasse du dieu, il y retrouva un bout de métal et décida de se rendre de là où venait le dieu pour pouvoir trouver un moyen de guérir. En chemin, il rencontra un moyen qui lui conseilla de se rendre dans une forêt ou des dieux aillant la forme d’animaux énorme s’y trouve, et l’un d’eux, le dieu-cerf, pourrait le sauver. Mais il se retrouve mêlé dans un conflit entre des dieux loup et leurs fille humaine San, aussi appeler princesse Mononoke par les humains, et la personne responsable de la transformation en dieu maléfique du dieu qui a attaqué le village d’Ashitaka. Le jeune homme essayera donc de régler le problème entre les humains avide et les dieux protégeant leur territoire, mais aussi de guérir sa malédiction. 

Passons maintenant à la critique du film :
Que dire sur Princesse Mononoke si ce n’est que c’est un chef d’œuvre, l’un des trésors de Miyazaki, l’animation est tout bonnement sublime pour l’époque, la méthode utilisée pour l’animer est serte longue est difficile, mais le résultat y est ! Il n’y a aucun défaut, aucune bavure, c’est propre, poétique, cru, magnifique. L’animation est en elle-même un chef d’œuvre. La musique est tout au temps incroyable, la bande son de Princesse Mononoke donne une profondeur et décuple, par sa seule présence, les sentiments du spectateur, elle donne à chaque panorama, chaque combat, chaque dialogue une dimension inégalée par les films d’animation de l’époque. L’histoire est passionnante, dans ce cadre mi-historique mi-fantastique, on est touché par tout ce qui se passe, la vie des hommes et des femmes, l’avenir des dieux et des habitants de la forêt, aucun détail n’est oublié, et l’animation amplifie tout ça, chacun a ses raisons de se battre et les conflits son inévitable, cependant Ashitaka va essayer de tout faire pour trouver un compromis malgré la malédiction qui le ronge.

Parlons plus précisément des personnages, tout d’abord le personnage Ashitaka, il est innocent, il ne connaît rien de la vie de l’époque qui se modernise et de la guerre qui change avec l’arrivé des armes à feu, cependant cela ne l’empêchera pas de trouver un moyen de sauver tout le monde, certaines personnes lui reprocheront ces choix, mais c’est justement ce qui fait la profondeur du personnage, il n’a aucune haine contre les dieux même âpres avoir été maudit, il a aucune haine en découvrant qui a causé la transformation du dieu, il essaie simplement de sauver tout le monde, car personne n’a tort au fond et sa rencontre avec la princesse Mononoke le poussera encore plus a agir au détriment de sa vie. La princesse Mononoke, ou San comme l’appelle les dieux loups, est tout l’opposé d’Ashitaka, elle hait les hommes au plus au point, elle a été abandonnée par ceux-ci lorsqu’elle a été jeune et a été recueillit par les divinités, avec eux, elle y a vu la destruction de son habitat ainsi que la cruauté de l’homme, cependant, elle trouva en Ashitaka un espoir, une force de retrouver foi en l’humanité. Les autres humains quand a eu ne faisait que se développer, ils ont tord de par leur méthode, cependant pour l’époque leur choix n’était pas mauvais il tentait de survivre dans ce monde en guerre ils ont attaqué les dieux car ils croyaient pouvoir être sauvé par les dirigeant du pays. Les dieux, quant à eux, veulent protéger leur territoire, la nature, mais ils ont été contaminés par les humains en oubliant leur existence et en détruisant tout.

Ce qui rend l’histoire de Princesse Mononoke si bien, c’est tous ses personnages, je ne peux pas parler de chacun des personnages, comme les humains du village ou les différents dieux, les habitants de la forêt , car ça serait trop long, mais en s’intéressant un minimum à leur vie et leur raison, il est finalement très difficile de choisir un camp, car il y a du bon et du mauvais dans chacun d’eux, c’est cette complexité qui rend le scénario aussi réaliste et prenant, c’est une vraie leçon d’humilité et de paix que nous offre Miyazaki.

En conclusion :
Princesse Mononoke est l’un des meilleurs films d’animation de tous les temps, les personnages, l’animation, la musique, l’histoire tout est parfaitement réalisé et assembler tel les engrenages d’une machine. Je vous conseille vivement de regarder ce bijou de l’animation japonaise.

C’est sur ces mots que se termine l’aventure, j’espère que nous vous avons fait découvrir ou redécouvrir les films qui ont bercé notre enfance. Je vous remercie de la part des autres auteurs du blog : Akila et Ravi. 

Salut à tous !

Bande annonce du film

Source de l’image

Article rédigé par Vincent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s